« Produire autrement et apprendre à produire autrement » est l’intitulé du dernier programme du ministère de l’agriculture concernant l’enseignement agricole et les exploitations associées aux établissements scolaires.
Ce programme vise donc l’introduction de l’agroécologie dans les établissements scolaires et leurs exploitations.

On peut définir l’agroécologie comme une agriculture reposant sur trois principes :
s’appuyer au maximum sur les fonctionnalités des écosystèmes ;
maximiser la biodiversité fonctionnelle ;
renforcer les régulations biologiques dans les agrosystèmes.
Et ce, afin de concilier plus durablement les enjeux du monde agricole actuel, c’est à dire, des enjeux socio-économiques et des enjeux environnementaux.                            
Historiquement, l’exploitation d’Obernai est dans cette démarche depuis un certain nombre d’années. Nous sommes donc plus dans une poursuite d’une dynamique déjà bien installée que dans un bouleversement du fonctionnement de l’exploitation.

L’exploitation est donc aujourd’hui en phase d’optimisation de l’existant.


Ceci passe par plusieurs projets :

  • optimiser l’usage du sol (produire le maximum de biomasse : cultures, bois) tout en limitant les intrants (engrais et produits phytosanitaires) ;
  • s’insérer dans les programmes territoriaux de suivi des cultures dans le but de réduire l’utilisation d’intrants ;
  • optimiser le bilan carbone de l’exploitation : produire de l’énergie tout en consommant peu et en restant le plus local possible ;
  • améliorer le bien-être animal.
Conception graphique
Chantal Reiss :
Conception TYPO3 :
Ameos
Mentions Légales